Découvrez notre savoir-faire


Du calibrage des assiettes à leur décoration à la main, découvrez en vidéo chaque étape de la fabrication de la grande grue, réalisée spécialement pour le Musée de la Faïence, à Nevers.

 
 
 

Deux nœuds verts depuis 1898


 
Exposition à Pougues-les-Eaux en 1926

Exposition à Pougues-les-Eaux en 1926

 

Une histoire de famille

La manufacture est fondée en 1898 à Nevers par les frères Marest. En 1908, elle est reprise par Félicien Cottard. Ce dernier imposera sa signature désormais centenaire : deux nœuds verts.

C'est dans son atelier qu' Emile Georges apprend son métier. Il se révèle un excellent ouvrier, ne négligeant aucune facette de la fabrication.

En 1926, Il reprend la faïencerie de son patron. Pendant vingt ans, Emile et son épouse Marguerite, vont s'imposer à Nevers dans la grande famille des faïenciers. Puis, Marguerite aidée de son fils André, continue la fabrication traditionnelle. André et sa femme Mireille perpétuent ensuite la tradition familiale pendant plus de quarante ans.

 
Marguerite Georges à l’atelier en 1928

Marguerite Georges à l’atelier en 1928

 
 
André Georges en 1947

André Georges en 1947

 

En 1991, Jean-Pierre et Catherine Georges reprennent le flambeau.
Ils s'inscrivent entièrement dans la tradition, notamment en remettant au goût du jour quelques pièces provenant d'une exceptionnelle collection de moules centenaires oubliés et en développant une nouvelle association de teintes : l'application d'or sur blanc fixe.

A partir de 2005, Jean-Pierre Georges poinçonne la terre afin de garantir la fabrication in situ.

 
Jean-Pierre Georges en 1985

Jean-Pierre Georges en 1985

 
 
Catherine Georges en 1992

Catherine Georges en 1992

 

La quatrième génération

En 2010, Carole Georges et Jean-François Dumont prennent la relève et ouvrent un nouveau chapitre de l’histoire familiale. Tout en conservant le savoir-faire traditionnel - le calibrage des pièces et l’illustration à main levée - ils posent un nouveau regard, spontané et décalé, sur la création des décors. S’inspirant de photographies personnelles, ils peignent sur les pièces de table et de décoration des scénettes amusantes, autant d’instantanés du quotidien, poétiques et éclectiques : une promenade dans la forêt, le chemin de l’école, les dernières vacances à la plage, une jolie vue par la fenêtre…

Ils adaptent aussi la qualité des pièces à l’exigence des usages contemporains. L’assiette n’est plus seulement décorative, elle est aussi utilitaire et doit pouvoir être utilisée quotidiennement, être moins fragile et passer au lave-vaisselle.

Pour la quatrième génération, la marque de la Faïencerie Georges est perpétuée : deux nœuds verts et le poinçon dans la terre certifient que toutes les pièces sont fabriquées et décorées à l’atelier.

En reconnaissance de son savoir-faire et de sa production 100% française, Faïencerie Georges est labellisée “Entreprise du Patrimoine vivant” (label EPV) et membre d’Ateliers d’Art de France.

 
Carole Georges et Jean-François Dumont dans la nouvelle boutique en 2015

Carole Georges et Jean-François Dumont dans la nouvelle boutique en 2015

 
 
La boutique-atelier à Nevers

La boutique-atelier à Nevers

 
légende cool
atelier d art 200.jpg